20 octobre 2015

Un dernier jour inoubliable

Cette date restera dans toutes les mémoires. Par son intensité, la force de la dévotion émanant plus particulièrement des tibétains, et par le nombre de participants venus du monde entier.

000_047A7940(1)
Une matinée lumineuse. Ce dernier jour commence par l’initiation d’Amitayus transmise par S.E. Namkha Drimed Rabjam Rinpoché. Puis la cérémonie de longue vie commence. En principe, elle doit se terminer en fin de matinée, l’après-midi étant réservé aux danses Lingdro et aux diverses festivités à partir de 13h30 jusque vers 17h. Mais nous sommes si nombreux – entre deux mille cinq cents et trois mille comme nous vous l’avons déjà annoncé – et comme Namkha Rinpoché donne à chacun une bénédiction individuelle, une file d’attente interminable traverse le temple, sort par une porte latérale et s’enroule a l’extérieur en un long serpentin dont on n’arrive pas à distinguer la fin. Rien de surprenant car bon nombre d’entre-nous restent assis en attendant que la file se réduise pour se lever et s’y insérer. Résultat, les bénédictions vont se prolonger l’après-midi pour se terminer vers 17 h, alors que tout devait être fini a 12h30.

Namkha Rinpoché transmet l’initiation d’Amitayus … Moines et nonnes offrent le mandala … suivis de la communauté tibétaine… des étudiants de Shambhala … Puis RIPA de Russie et de Kalmoukie, des Etats-Unis, d’Europe … Les participants reçoivent la bénédiction… Dehors, la longue file d’attente s’étire bien compacte.

Une belle soirée de réjouissances. Les danses Lingdro vont commencer juste avant l’arrivée de la nuit. Ce qui nous donnera l’occasion de les voir pour la première fois sous la lumière des projecteurs. Et là, le spectacle se transforme en pure féerie. Plongez-vous dans les photos du diaporama et vous aurez juste une petite idée de ce que nous vivons ici. Les séquences Lingdro sont entrecoupées de chants et de danses du Tibet, du Népal, traditionnels et modernes, parfois pleins d’humour auxquels nous ne comprenons rien. Mais nous entendons les grands éclats de rires de l’assemblée et cela nous réjouit. L’ambiance est enthousiaste et survoltée. Namkha Rinpoché est assis sur le parvis, bien protégé par une couverture car le froid s’intensifie sérieusement avec la nuit. A ses côtés, Sakyong Mipham Rinpoché, Gyétrul Jigmé Rinpoché, Lhuntrul Dechen Gyurmey Rinpoché et la famille. C’est évidemment en connaisseurs attentifs, amusés, attendris aussi, qu’ils apprécient le spectacle.

Le spectacle à la fois grandiose et familial se déroule devant une foule compacte, entassée partout où il y a un peu d’espace.

RIPA, notre lignée. Plusieurs d’entre-nous n’hésitent pas à le dire et le répéter : “nous, étudiants RIPA, nous avons une chance incroyable”. Effectivement, nous recevons les bénédictions et les enseignements de trois grands maîtres. Et la naissance de notre “grand bébé “, tout juste âgé de deux mois et demi pendant ces événements, ne peut que renforcer, intensifier notre confiance et notre engagement sur le chemin. Mais qui – à part S.E. Namkha Drimed Rabjam Rinpoché – pourrait en parler le mieux ? Voici ce qu’il nous exprimait à la fin de la retraite d’été en 2014 en Suisse.
Avant que Gyétrul Jigmé Rinpoché ne soit né, j’ai eu des signes extraordinaires… Et quand il est né, des arcs-en-ciels sont apparus dans le ciel ainsi que de nombreux signes auspicieux inconcevables… Et ce n’est pas tout. Jigmé Rinpoché avait -je pense- un an et deux ou trois mois, à un âge où les enfants sont juste en mesure de s’asseoir par eux-mêmes il s’asseyait déjà tout seul en position Vajra…
Avant la naissance de Lhuntrul Rinpoché, j’ai fait de nombreux rêves où Guru Rinpoché me parlait, annonçant des prophéties à son sujet. Et juste trois jours après sa naissance, j’ai eu la vision d’un être parfaitement éveillé…. Ainsi, ce sont mes deux fils, ceux qui sont porteurs de la tradition. Tous deux sont de bons lamas. Vous pouvez vous relier à eux comme vos lamas racines, ils sont absolument qualifiés… j’ai reçu de bonnes prophéties du Bouddha Sakyamouni et de Guru Rinpoché. Ces prophéties assurent qu’ils deviendront de grands lamas, apportant les plus grands bénéfices dans le futur. Et les prophéties ne trompent jamais. J’ai une confiance totale et les bases pour vous dire à tous que les deux – Gyétrul Jigmé Rinpoché et Lhuntrul Dechen Gyurmey Rinpoché – sont de bons lamas en qui vous pouvez avoir confiance. «

C’est dans les bras de Karma Shedrup Rinpoché que Dechen Jangchup Dordje reçoit ses premières initiations…. Suivi de sa petite cousine portée par Mayumla. Cette petite cousine est la fille de Sakyong Mipham Rinpoché et de Kandrola Tseyang … De Gyétrul Jigmé Rinpoché et Lhuntrul Dechen Gurmey Rinpoché au jeune Anzin Rinpoché, les tulkus la lignée et bien évidemment notre dernier né, nous sommes en sécurité spirituelle, nous pouvons être rassurés, notre lignée RIPA est promise à un bel avenir.

MERCI DU FOND DU CŒUR A SON ÉMINENCE TERTON NAMKHA DRIMED RABJAM RINPOCHE.

400_photo seule DER

Ce dernier blog, diffusé avec un léger retard pour cause d’incidents techniques et informatiques, referme le récit de cet événement immense.

Bien amicalement dans le Dharma et à une prochaine fois pour un autre blog.
M.B. pour le centre RIPA international