Avril 2020

Physiquement isolés depuis maintenant plusieurs semaines, notre vie quotidienne bouleversée nous invite à pratiquer intensément. Le lien qui nous unit à nos Maîtres est si puissant qu’il nous donne la force incroyable de traverser ces temps troublés bien arrimés au chemin du Dharma.

Guru Rinpoché en cristal

Nos pratiques plus régulières et soutenues

Portés par les messages de Nos Maîtres et les initiations que Namkha Rinpoché nous transmises en mars depuis le Népal, nous avons définitivement compris que cette pandémie est un douloureux rappel à nous engager dans des pratiques à l’intention de tous les êtres vivants, sans exception. Au cours cette transmission du mois de mars, Namkha Rinpoché nous rappelle de plus « Qu’il n’y a pas plus grand que Guru Rinpoché », et il ajoute : « Si l’une de ses manifestations les plus célèbres est Guru Dorjé Drollö connu pour ses pouvoirs contre les obstacles, il apparaît actuellement sous une autre forme, celle de Guru Drakpö qui est plus appropriée … Si l’on est capable de pratiquer ces saddhanas avec foi et conviction, j’ai confiance que cela vous sera très bénéfique ».

Justement, les pratiques organisées en streaming par notre centre en Suisse sont là pour « assurer le suivi » du message de Rinpoché, nous accompagner sur le chemin, nous soutenir, nous encourager et nous réunir. Vous êtes d’ailleurs nombreux à exprimer votre satisfaction et remercier chaleureusement le centre de cette initiative. L’un d’entre-nous le résume ainsi « Même enfermés, isolés chacun dans son coin, nous ne sommes plus seuls, nous sommes tous ensemble et c’est un grand soutien ».

L’un de vos beaux autels particuliers … On suit les pratiques en streaming …Dans son jardin, Martine fait offrande des danses Lingdrö … Rita se plonge dans la réalisation de Tangkas superbes … Hélène, en pleine forme, nous envoie son sourire et nous communique son bon moral.

L’isolement, une expérience précieuse

L’isolement n’a pas forcément été bien vécu au départ. Sa soudaineté et sa brutalité en ont surpris plus d’un et certains on pu traverser des moments de tristesse voire d’angoisse. Très vite cependant, les aspects positifs ont émergé. Voici comment les uns et les autres, vous l’exprimez : « Le confinement nous pousse à la pratique … Par le streaming on se remet en route ensemble … On est porté par une force qui nous dépasse … Les pratiques avec le centre sont très positives pour moi … Cette situation nous pousse à nous recentrer sur l’essentiel … Finalement c’est très positif, c’est une belle offrande qui nous arrive et nous pousse vers le haut … Le temps n’est plus le même, il semble se dilater, il est suspendu et malgré cela on n’a pas le temps de s’ennuyer … Bizarrement on ne ressent aucune frustration, on ne se sent pas privé de quoi que ce soit… On se sent si proches les uns des autres… ». Certains dédient plus particulièrement leurs pratiques aux soignants transformés en véritables guerriers pour sauver des vies, d’autres travaillent l’ouverture du cœur, font de longues séances de méditation. Mais l’expérience commune, c’est la prise de conscience de l’impermanence, elle est palpable, chacun en fait l’expérience au plus profond de son être.

Autour de vos pratiques : chats du Dharma, chats sympas … Expulsion des souffles des oisillons nés juste à côté de l’autel de l’une de nos amies … Echanges d’idées gastronomiques … En France, même les vins peuvent se devenir « conscience » ! … En Belgique, Rita n’a que la rue à traverser pour acheter ses légumes à la ferme voisine de sa petite maison … Exorciste de la pandémie se dressant dans un jardin proche de la maison de Sylvie en région parisienne … 

Le centre toujours en action

Sur place, l’équipe de choc continue de s’activer et les photos qui suivent sont loin de représenter tout ce qui se passe et se prépare. Tous les séminaires ayant été annulés en raison du confinement en Suisse, certains des intervenants extérieurs ont accepté de participer à un programme court en streaming via la plateforme Zoom, sur la base du don. Cela ne remplace pas les programmes en personne initialement prévus, mais permet de maintenir le contact avec notre public. Réalisant l’importance de l’existence d’un tel centre, les intervenants externes et les participants le soutiennent du mieux qu’ils peuvent.

Carlo s’occupe de l’installation d’une nouvelle statue de Bouddha, sur son nouveau socle de pierre, notre petit Bouddha historique a pris de l’altitude, les bancs sont repeints à neuf, la boutique presque prête, Gabriela termine la présentation et le rangement des objets qu’elle a rapportés du Népal pour nous. Nous sommes attendus. Définitivement.

Le Bouddha nouveau venu… Notre petit Bouddha historique présent depuis 2012 … Ursula et Carlo en rajoutent une couche … Aperçu de la boutique rééquipée … 

Vos cartes postales

Mille merci à vous de toutes les photos que vous avez envoyées et mille excuses pour celles que vous ne retrouverez pas dans ce blog. Il était techniquement impossible de les insérer dans leur totalité. Ce qui suit est un reflet de la diversité de vos envois, vous êtes pleins d’idées. Vous nous avez donné un aperçu des animaux qui accompagnent vos pratiques, suggéré vos idées gastronomiques … Voici que vous nous offrez des fleurs de vos jardins. Et ces dernières photos qui ouvrent sur le ciel, vers l’infini, qui semblent nous indiquer le chemin que prennent nos pratiques … Quel bonheur ! Toutes vos cartes postales montrent à quel point notre communauté RIPA est vivante, imaginative, pleine d’humour et reliée. Un vrai cadeau du Dharma !

Vos fleurs … Vos ciels : De méditerranée en France … De Bruxelles …  De Paris … De Vigo en Espagne sur la côte atlantique … D’Allemagne dans le centre où vit Katharina…

Merci à tous de votre participation et à bientôt –

 

Appel aux dons exceptionnel COVID-19

Les activités de notre centre étant totalement suspendues, vous pouvez le soutenir pendant ce temps pour planifier les activités à venir et préparer le retour de nos maîtres ainsi que le vôtre ! Vos dons, même modestes, sont les bienvenus.

Donation

Un grand merci d’avance à toutes et à tous et à bientôt!