Pratiques principales

Guru Rinpoché

Guru Rinpoché

Dans la voie bouddhiste du Vajrayana, la raison et le but de l’étude, de la contemplation et de la méditation du saint Dharma sont de transformer les émotions négatives. Si l’on reconnaît la nature ultime de la réalité, Rigpa, la conscience primordiale de soi-même qui est présente en nous, les émotions négatives sont libérées sans qu’il soit nécessaire de s’en débarrasser. La méthode ultime pour être introduit à la nature de l’esprit sont les bénédictions provenant de la pratique du Guru Yoga sur le précieux gourou.

Tous les différents types de gourous – comme les gourous racines et les gourous lignées – sont incarnés dans Guru Rinpoché.

Le « précieux gourou », Guru Rinpoché, également connu sous le nom de Guru Padmasambhava, naquît miraculeusement sur une fleur de lotus dans le lac Dhanakosha, de la syllabe HRI qui était marquée sur un vajra doré et émanait du cœur du Bouddha Amitabha. Intronisé comme fils du roi Indrabodhi, il a régné sur le royaume conformément à la loi du Dharma pendant plusieurs années.
Plus tard dans sa vie, il quitta le royaume et voyagea beaucoup, recevant de nombreux enseignements de sutra et de tantra du maître Prabahati, du moine Ananda, précédemment l’assistant personnel du Bouddha, de l’érudit Shri Singha et de bien d’autres.

En s’exerçant dans des endroits comme le site du charnier de Shitavana, il a rencontré des divinités Yidam et montré des signes de la maîtrise des accomplissements ordinaires et suprêmes. Il a pratiqué longtemps dans la grotte de Maratika, a rencontré en personne Bouddha Amitayus et a été béni par la capacité à être libre de naissance, de mort, de vieillissement et de déclin aussi longtemps que l’espace existe.

C’est Guru Rinpoché qui a apporté le Saint Dharma au Tibet au 8ème siècle. Lors de cet exploit, il a rencontré de nombreux esprits malveillants qui ont montré une opposition farouche à l’établissement du Dharma sur leur terre. Après les avoir fait prêter serment, il les transforma en gardiens et protecteurs des enseignements. En conséquence, le temple de Samye put enfin être érigé au Tibet, les sutras et les tantras furent traduits et de nombreuses institutions monastiques fleurirent sous le roi du Dharma, Trisong Detsen, et le moine Shantarakshita.

Par la suite, Guru Rinpoché a fait tourner la roue du Dharma des trois catégories de tantras sur des sites sacrés comme Samye Chimpu. Il a donné le pouvoir à ses vingt-cinq disciples, leur a donné des instructions de perfectionnement et leur a confié des enseignements Terma (enseignements secrets sacrés qui sont cachés dans le flux mental de praticiens spirituels très avancés) destinés à être révélés dans le futur lorsque le temps sera mûr.

Il est extrêmement important, en particulier en cette période de déclin, de prier et de faire la pratique de Guru Rinpoché. Dans « l’Accomplissement Taksham de l’Esprit du Guru », il est dit

Dans l’avenir, quand les temps seront durs et que les êtres souffriront,
S’ils entendent juste mon nom ou pensent simplement à moi
Je vais protéger les êtres de ces temps mauvais et dissiper leurs souffrances.
La compassion de Padmasambhava est plus profonde que celle des autres bouddhas.

On dit que le dixième jour de chaque mois lunaire tibétain est consacré à Guru Rinpoché. C’est pourquoi, le matin ou le soir, le pratiquant fait des offrandes soignées de fleurs, d’encens, de lampes à beurre, d’essences odorantes, etc. devant les représentations des trois Joyaux, avec à leur tête une statue ou un tableau de Guru Rinpoché. En fonction de sa situation financière, il convient de rassembler une quantité plus ou moins importante d’offrandes d’aliments comprenant les trois aliments sucrés, etc., et avec une attitude de renoncement reconnaissant la nature impermanente et frustrante du samsara, l’esprit imprégné de l’attitude bienveillante de servir les autres et de l’approche précieuse de la bodhichitta, on s’assoit confortablement pour pratiquer « l’accomplissement mental complet ou simplifié du gourou » ou même simplement la pratique quotidienne.

Les étudiants de Ripa se rassemblent chaque mois le 10e jour du calendrier lunaire tibétain au petit temple (Gompa) du Centre international Ripa pour faire la puja et le tsok ensemble. Il est nécessaire d’avoir reçu l’initiation du Guru Rinpoché pour participer à ce rituel.

Centre Ripa International
Hilfligweg 10,
3172 Niederwangen, Bern,
Suisse

Phone: +41 (0)31 984 03 55
Email: info@ripa-international.com

X
X